« Et Mamdani, qui n’entendait que pouic dans l’art de la conversation quand il avait la tête farcie par le gris de Médéa, de se mélanger les pinceaux, de se mettre la rate au court-bouillon, de beugler à nouveau ou de pleurer à chaudes larmes. Il ne savait plus où donner de la tête et de la voix. » Abdourahman A. Waberi - Les soleils d’Azwaw



Vous avez les idées qui s'emballent, vous ne trouvez plus le bouton pause, vous faites tout vite : vous mangez vite et n'importe quoi pourvu que ça soit vite fait, pendant que vous pensez à autre chose, vous allez vite au boulot parceque vous êtes débordé et vous ne dormez plus de la nuit parceque vous avez autre chose à faire et que votre flot de pensées de toute manière vous en empêche.....vous êtes ici mais surtout ailleurs, pas le temps d'être là même si vous en êtes las, pas le temps, pas le choix.....il faut bien que..., et bablablablablbalabla...

Pas de panique vous avez juste "la rate au court bouillon" !!! Vous vous emballez à vouloir courir comme une dératé....mais pourquoi être autant pressé sinon pour fuir ce qui est et sera toujours en vous : une seule évidence, il est emps de songer à ralentir.


Un peu de méditation, quelques conseils élémentaires pour revenir en conscience à l'ici et maintenant et à ce qui est prioritaire, quelques coup de pouces éclairés de votre naturopathe préféré, pour vous aider à trier, dans les priorités du moment....et vous revoilà reparti, ralenti....les idées plus claires, plus joyeuses et tellement plus prospères....

Un peu d'exercices, beaucoup de patience et de la discipline pour accepter des moments si précieusement réparateurs de repos, des moments de s'occuper de soi et voilà : Le spleen n'a plus qu'à bien se tenir !
Vous n'êtes pas obligé de vous infliger de mauvais sort pour vous en sortir, bien au contraire, savoir se reposer, savoir faire des pauses, des siestes, savoir s'occuper de soi régulièrement et de manière préventive permet de mieux gérer les situations, de mieux trier entre ce qui est urgent et essentiel et de trouver un équilibre qui permet de rebondir sur ses pattes à chaque situation. qu'il est important de prendre le temps d'apprendre à se connaître pour mieux être....
Au niveau des pensées, la rate en bonne santé nous permet aussi de trier, entre ce qui est urgent, ce qui est pertinent et ce qui est à gérer maintenant afin de ne pas s'occuper de choses tout droit inventées par nos propres peurs : nos préoccupations.
Le calme, la confiance, la patience et les exercices et rituels de pleine conscience seront donc des ingrédients de choix pour mijoter pour notre rate le bouillon adéquat.


Pour faire court : la rate est un organe précieux, indispensable. (à souligner largement, j'en prend donc ici le temps, pour ceux qui croient encore que l'on peut soufrir d'une spleenectomie sans aucune conséquences).
Dans le système digestif, elle aide à trier les aliments et les rediriger vers les bons organes.....tous les autres organes. Aussi cet organe appartient à l'élément chinois Terre, correspondant au Centre, aussi appelé le SHI. C'est l'élement du retour à soi.

Associé à lestomac et au pancréas les déséquilibres de cet organe se gèrent bien en prenant soin de réfléchir à bien choisir ses aliments pour manger de manière équilibrée les produits venant d'une Terre nourrissière saine et vivante, en prenant grand soin de manger doucement et en conscience et de préférence dans le plaisir et la convivialité.

Les moments phares de cet organe dans une vie sont la période entre 25 et 45 ans environ. Dans une année, ce sera pendant toutes les intersaisons et principalement à l'été indien, plutôt septembre à fin septembre selon les caprices de la météo. Dans une journée ce sera entre 7h et 9h, les horaires où il est bon de faire son plus gros repas.

 

You have no rights to post comments