rappel : HE = Huile Essentielle, HV=huile végétale

Son nom latin est Origanum marjorama L.

La marjolaine à coquille porte aussi le nom de marjolaine des jardins. ( à ne pas confondre avec la marjolaine à thujanol, elles n'ont pas les mêmes vertues)

Chez les Égyptiens, elle est cultivée depuis 3 000 ans, ce qui est toujours le cas à l’heure actuelle

Ce sont les sommités fleuries de la Marjolaine des jardins qui sont distillées pour obtenir l'huile essentielle de Marjolaine à coquille. 

Dans l’Antiquité, la marjolaine était symbole de bonheur et de bien-être.

Les Grecs et les Latins confectionnaient des couronnes de marjolaine destinées aux jeunes époux, ce que la symbolique crétoise de cette plante – l’honneur – accrédite, puisque cette plante est censée éloigner les séducteurs de tout poil. On le sait depuis, la marjolaine n’est pas arme d’Aphrodite, même si cette dernière l’aurait utilisée pour guérir Énée. 


Propriétés : 

  • calmant ++++ (alcools monoterpéniques, carbures monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles contient du terpinène-4-ol à forte dose, ainsi que du sabinène. Tous deux sont des relaxants musculaires par excellence.

  • anxiolytique +++ (esters monoterpéniques, alcools monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles est un anxiolytique puissant grâce à son action directe sur le système nerveux central. Elle inhibe les neurotransmetteurs responsables de l’excitation.

  • antibactérien, anti-infectieux +++ (alcools monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles est très active sur les staphylocoques dorés responsables de nombreuses infections, et sur les maladies pulmonaires, digestives et urinaires.

  • neurotonique, parasympathicotonique +++ (alcools monoterpéniques, carbures monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles est stimulante, grâce aux pourcentages proches d’alcools et de carbures monoterpéniques, apportant l’équilibre stimulant/calmant.

  • antalgique ++ (alcools monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles a des vertus antalgiques propres à soigner les douleurs musculaires et articulaires, et également les règles douloureuses.

  • immunostimulant + (alcools monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles renforce l’immunité dans le cas d’infections ORL (angine, sinusite, otite…).

  • antiviral + (alcools monoterpéniques, carbures monoterpéniques) : 

    l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles est efficace contre le virus de l’herpès labial.


Utilisateurs autorisés

L'huile essentielle de Marjolaine à coquille peut-être utilisée chez les adolescents et les adultes, les enfants de moins de 6 ans, les femme enceintes de plus de trois mois, les femmes allaitantes.

Contre-indications 

L'HE de marjolaine à coquille est contre indiquée pour les femmes enceintes de moins de 3 mois, les bébées de moins de 3 mois.


Autres précautions : 

L’huile essentielle de Marjolaine à coquille est cortison-like. 
Demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthamatiques.
Diluer à 50% dans une HV adaptée pour les peaux hypersensibles.
Ne pas utiliser en cas d'hypotention. (demander l'avis médical)
Pour un usage à long terme, risque d'acoutumance.
A forte dose, risque de somnolence et de vertiges.
A forte dose en ingestion sur une longue durée, risque néphrotoxique.

Usage en première intention :
La saison privilégiée d'usage de marjolaine à coquille est l'hiver, principalement en février alors que la nature nous invite à ralentir. Elle aide effectivement à prendre son temps pour ménager l'énergie vitale. L'élément EAU correspondant à l'hiver et associé aux reins et à la vessie a besoin que nous ralentissions : plus de sommeil, moins de nourriture, moins d'activité. Si cela n'est pas respecté, le stress se fait ressentir, nos peurs et angoisses non résoluent s'accentuent, des addictions peuvent se manifester pour tenter de compenser, de l'agitation ou des insomnies indiquent alors qu'il est temps de rééquilibrer le système nerveux t...ce que sait faire la marjolaine des jardins...
On utilisera alors la marjolaine à coquille en hiver en cas de peurs, d'angoisses, d'agitation, d'addictions, d'insomnies....elle favorisera alors le retour au calme; l'équilibre.

Exemples de posologie :
- Une goutte sur les poignets à respirer profondément 1 à 4 fois par jour et au besoin pendant une dizaine de jours maximum.
- En diffusion atmosphérique pour tranquiliser la soirée et préparer à faire un bon sommeil : 4 gouttes dans un brumisateur accompagnées de 2 à 4 gouttes d'une HE de bergamote par exemple à diffuser pendant 15 minutes.
- une goutte sur le plexus solaire avant de pratiquer un exercice de respiration juste avant les repas si vous sentez que vous compensez en mangeant trop ou trop vite....
....

You have no rights to post comments